Chargement…
Inscrivez-vous à ma newsletter
Découvrez Renew Europe

SUIVEZ-MOI SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Une vie d’Européen

Je suis né en Italie, le 25 mars 1968. 11 ans exactement après la ratification du traité de Rome, ça ne s’invente pas.

C’est donc à Sogliano al Rubicone que commence ma vie d’Européen. Etudiant en droit à Bologne, en relations internationales à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’université libre de Bruxelles puis en macro-économie à la London School of Economics, je me forge une solide identité européenne à travers les pays dans lesquels j’ai étudié.  Je grandis dans une Europe qui s’étend et qui se construit. Rapidement je m’intéresse à la chose publique et plus particulièrement aux affaires européennes…

Lire la suite

Mon travail au Parlement européen

Voir tous mes articles

Actualités

 

Plus d’actualités


Lorsque j'étudiais à Sciences Po, j'habitais rue de Verneuil. Cette même rue qui a vu partir il y a 30 ans déjà #Lucien #SergeGainsbourg. Aujourd'hui sa musique y résonne encore.

🎧 https://t.co/VkKmHld7pe https://t.co/EZjdAq9JHb
sandrogozi photo

. @sandrogozi:"Nell'Europa post-Covid ripensare le fondamenta dell'Ue in maniera nuova con la partecipazione aperta dei cittadini è la cosa giusta da fare"
https://t.co/gPYwdxObgr

Les plateformes numériques sont des outils qui favorisent la liberté d’expression, l’accès à l’information, ... mais il faut absolument les réguler pour que personne n’ait à subir les comportements haineux dont a été victime @sigi_maurer #DSA

https://t.co/f7hW4BURCh https://t.co/rTlTqJ9wSY
sandrogozi photo

Bella serata con i membri del Partito Radicale🇮🇹

🇪🇺All'ordine del giorno🇪🇺
✅Democrazia digitale
✅Protezione dei diritti fondamentali ✅Responsabilità delle piattaforme ✅Combattere la disinformazione e le #FakeNews

In diretta su 📻 @RadioRadicale https://t.co/C6tWRqLW8H
sandrogozi photo

Domanda 5: Su Khashoggi Biden ha scelto una linea dura. Perché non hai condannato la sua tragica scomparsa?
Sempre condannata. Come del resto ho sempre difeso i giornalisti dalla Turchia all’Iran, da Cuba al Venezuela: farlo è un dovere per tutti.
8/8