Question à la Commission européenne

“Comment la Commission européenne va-t-elle coordonner les différentes mesures prises par les États membres pour alléger la pression sur les systèmes de soins de santé, assurer le bon fonctionnement du marché unique et de l’espace Schengen, ramener les Européens à une vie normale dès que possible et respecter la liberté de circulation dans l’UE, notamment pour les travailleurs transfrontaliers ?”

C’est ce qu’a demandé Sandro GOZI de Renew Europe avec 17 autres collègues de la délégation Renaissance, dans une question à la Commission européenne sur la coordination des mesures de déconfinement et leur conformité avec les critères fixés.

“Le mois dernier”, souligne le député, “la Commission a adopté une feuille de route européenne pour la levée des mesures de confinement du coronavirus, fixant des critères pour le calendrier et les principes communs, ainsi que les prochaines étapes, y compris une approche progressive pour l’ouverture des frontières intérieures et extérieures afin de permettre la circulation des travailleurs et des biens essentiels. Cependant, de nombreux travailleurs transfrontaliers ont rencontré divers obstacles aux frontières”.

C’est pourquoi le groupe de députés demande encore à la Commission européenne:

“Comment entend-elle garantir que les citoyens européens ne risquent pas d’être mis en quarantaine pendant 28 jours (14+14) en raison de l’absence d’une approche et d’une gestion coordonnées des frontières intérieures et extérieures.

Co-signataires

  • Sandro GOZI (Renew)
  • Ilana CICUREL (Renew)
  • Pascal DURAND (Renew)
  • Stéphanie YON-COURTIN (Renew)
  • Fabienne KELLER (Renew)
  • Véronique TRILLET-LENOIR (Renew)
  • Catherine CHABAUD (Renew)
  • Valerie HAYER (Renew)
  • Marie-Pierre VEDRENNE (Renew)
  • Christophe GRUDLER (Renew)
  • Chrysoula ZACHAROPOULOU (Renew)
  • Pierre KARLESKIND (Renew)
  • Stéphane BIJOUX (Renew)
  • Laurence FARRENG (Renew)
  • Sylvie BRUNET (Renew)
  • Pascal CANFIN (Renew)
  • Stéphane SÉJOURNÉ (Renew)