Lors d’un échange de vues avec Michael Roth, Ministre allemande des Affaires étrangères, j’appelle la présidence allemande du Conseil de l’UE à s’engager sur les trois points clés pour la relance de l’UE :

  • Ouvrir la voie à la réforme des traités si les citoyens le demandent dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe ;
  • Conditionner le transferts de fonds européens au respect de l’Etat de droit par les gouvernements nationaux ;
  • Permettre la création des listes transnationales pour les élections européennes de 2024.

Commission des Affaires constitutionnelles du Parlement européen, 1er septembre 2020