Déclaration de Sandro Gozi,
député européen de Renew Europe
en réaction au discours sur l’état de l’Union
de la présidente Ursula Von der Leyen.

« Nous sommes le changement que nous voulons voir dans le monde » indiquait Gandhi.

Mission accomplie pour Ursula Von der Leyen : les Européens sont prêts pour le changement. Notre réaction en tant qu’Union européenne à la crise provoquée par le Coronavirus montre que la confiance mutuelle et la souveraineté partagée sont les seules vraies voies vers le bien commun.

Maintenant il est temps d’aller de l’avant : lançons la Conférence sur l’avenir de l’Europe et faisons ce changement sans tabous.

Nous devons garantir la protection de tous les citoyens européens contre les risques économiques, sanitaires et sociaux ; continuer sur la voie de la transformation écologique et numérique ; défendre nos intérêts vitaux, nos valeurs et les principes fondamentaux sur lesquels notre communauté est fondée, surtout contre des pays rivaux comme la Chine. L’Union doit aussi défendre son modèle d’économie sociale de marché, où la dignité de chacun est au-dessus du simple intérêt économique. Nous devons également renforcer la démocratie transnationale, dont l’UE a aujourd’hui plus que jamais besoin pour contrer ses ennemis internes et externes et réaliser ses ambitions “.

Si la Commission tient ses promesses, elle nous trouvera toujours à ses côtés pour atteindre tous ces objectifs ensemble. L’enseignement de Gandhi est valable pour nous Européens, et aujourd’hui plus que jamais : nous devons être le changement que nous voulons voir en monde”.