Ce lundi 26 octobre 2020, le Parlement européen a voté de le rapport Cormand pour un marché unique durable.

Ce rapport d’initiative apporte une rĂ©ponse au plan d’action pour l’Ă©conomie circulaire et suggĂšre des mesures qui faciliteront la transition vers une production et une consommation plus durables en Europe.

Basé sur le rapport Durand sur la durée de vie des produits, ainsi que sur la résolution Green Deal de janvier, je me réjouis de ce vote.

Des mesures proportionnĂ©es, et fondĂ©es sur la durabilitĂ©, la protection des consommateurs et l’économie sociale de marchĂ© hautement compĂ©titive. Celles-ci inciteront Ă  l’innovation et Ă  la compĂ©titivitĂ© europĂ©enne, en appelant Ă  :

    • des mesures qui diffĂ©rencient les catĂ©gories de produits et tiennent compte des Ă©volutions du marchĂ© et des technologies ;
    • une lutte contre l’obsolescence programmĂ©e ;
    • un meilleur accĂšs aux informations sur la durabilitĂ©, la rĂ©parabilitĂ© et la recyclabilitĂ© des produits ;
    • une introduction d’un indice de performance environnementale du cycle de vie ;
    • une garantie aux consommateurs europĂ©ens le « droit Ă  la rĂ©paration » ;
    • rendre les marchĂ©s publics plus durables.

Un marchĂ© unique efficace et approfondi est une condition prĂ©alable Ă  la mise en pratique du Green New Deal et du plan d’action pour l’Ă©conomie circulaire.

Il s’agit ici d’un premier pas. À nous de dĂ©montrer notre volontĂ© et notre ambition, pour penser Ă  une Europe plus verte et prĂ©parer ensemble, les travaux Ă  venir avec la Commission EuropĂ©enne.